Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 13:51

SHIMONI YOUVAL
Youval Shimoni est né à Jérusalem en 1955. Il a fait l’école de cinéma de Tel-Aviv et travaille comme éditeur de nouveaux auteurs en collaboration avec plusieurs maisons d’édition. Il a vécu un an à Paris et un an en Inde et vit aujourd’hui en Israël.

Son premier roman, Le Vol du pigeon, paru en 1990, a immédiatement retenu l’attention de la critique. Pour son deuxième roman, Tiroirs, publié en 2000, la critique israélienne est unanime. Son ambition et son audace ont été salués par les plus grands écrivains israéliens. Amos Oz a dit de lui : « …Youval Shimoni élève ses cathédrales grâce à des multitudes de petites pierres misérables, des détails pris dans la vie de tous les jours… Des profondeurs de la laideur, du ridicule, de la misère et des tourments, ce livre atteint des sommets qui réchauffent le cœur et nous fait accéder à la grâce ».

Bibliographie
Les Figurants, Edition Métropolis, 2008
Tiroirs, Edition Métropolis, 2004
Le vol du pigeon, Edition Métropolis, 2001

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 22:28
 SHAMOSH Amnon
Amnon Shamosh [ né en 1929, à Haleb (Alep), Syrie ] est arrivé en Israël alors qu'il était enfant. Il a combattu pendant la guerre d'indépendance de 1948 dans l'unité d'élite du Palmach et plus tard il est devenu un des membres fondateurs du Kibboutz Ma'ayan Baruch, où il vit aujourd'hui. Shamosh s'est consacré aux nouveaux immigrés et a aidé pour leur absorption en Israël. Il a été également envoyé pour une mission spéciale au nom de L'UNESCO dans les pays de langue française de l'Afrique. Il est un professeur qualifié et a reçu un diplôme de l'université hébraïque avec un diplôme en langue, en littérature hébraïque et en littérature anglaise.
Shamosh a enseigné et a servi comme proviseur dans un lycée régional. Il a commencé son oeuvre littéraire quand il eut 40 ans. Auteur de poésie et de prose pour enfants et adultes, son oeuvre a été traduite dans plusieurs langues, et son roman " Michel Ezra Safra et fils " a été télévisé. Il a reçu plusieurs prix littéraires, y compris le prix Agnon 1979, le prix Shalom Aleichem 1986 et le prix ACUM 1998.

Bibliographie
Michel Ezra Safra et fils, J.Clims, 1986
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 22:24
 SHAMMAS Anton
Anton Shammas est né dans le village arabe de Fassuta en Haute-Galilée en 1950. Il a vécu à Jérusalem pendant 20 ans et vit maintenant dans le Michigan, États-Unis. Shammas a étudié la littérature anglaise et l'histoire de l'art à l'Université hébraïque de Jérusalem. Depuis plusieurs années, il a été co-rédacteur en chef d'un magazine arabe littéraire, il a également écrit dans les colonnes de la presse hébreue. Il a notamment publié un roman et deux recueils de poèmes en hébreu, des recueils de poèmes en arabe, et un livre pour les enfants. Shammas a reçu plusieurs prix littéraires, dont le Lila Wallace Reader `s Digest Prix (1992). Son roman, Arabesques, a été traduit en sept langues


Bibliographie
Arabesques, Actes Sud, 1998

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 22:21
 SENED Alexander et Yonat
Mari et femme, Yonat et Alexander Sened écrivent des romans ensemble. Alexander (1921-2004) est né en Pologne et s'est installé en Israël en 1935. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut envoyé en Europe pour organiser l'immigration de réfugiés juifs. Là, il a rencontré Yonat, qui est née en Pologne en 1926 et a réussi à quitter le ghetto de Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale. Quelques jours après s'être rencontré, Yonat part étudier à l'Université de Genève. Quand la guerre de l'indépendance d'Israel a éclaté, le couple est venu en Israël illégalement, s'établissant au kibboutz Revivim dans le Néguev. Alexander est devenu rédacteur en chef de Hakibbutz Hameuchad Publishing House; Yonat donnait des conférences sur la littérature hébraïque à l'Université Ben Gourion et la littérature française traduite en hébreu. Ils ont publié 10 romans, dont certains ont été traduits en anglais, français, portugais et le yiddish. Un seul de leur roman est traduit en français
Le Seneds ont reçu plusieurs prix littéraires, dont le Prix du Premier ministre, le Prix Brenner à deux reprises (1965, 1982) et le prix Agnon (1988).

Bibliographie
Terre habitée, L'Harmattan, 2003
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 22:17
 SEMEL Nava
Nava Semel (née en 1954, à Tel Aviv, Israël) est titulaire d'une maîtrise en histoire de l'art et a servi comme critique d'art dans la presse israélienne. Semel a travaillé en tant que productrice de TV, de radio et d'enregistrement et en tant que journaliste. Elle a écrit de la poésie, des livres pour enfants et adultes, des scénarios pour la télévision et traduit des pièces. Semel a reçu plusieurs prix littéraires, y compris la récompense américaine juive nationale du livre pour la littérature destinée aux enfants; en 1994, le prix méditerranéen des femmes écrivains, en 1996 le prix du Premier Ministre pour la littérature, en 1996 le prix de la radio autrichienne pour la meilleure dramatique et en 1999 le prix Ze'ev. Plusieurs de ses oeuvres ont été adaptées pour la radio, le cinéma, la télévision et la scène. Nava Semel est également un membre de l'institut Massua des études de l'Holocauste et un membre du conseil supérieur de Yad Vashem.

Bibliographie
Nouvelles d'Israël, avec d'autres co-auteurs Magellan et Cie 2008
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 22:08

 SHALEV Zeruya
Née dans un kibboutz en Galilée, Zeruya Shalev fait des études bibliques à l'université de Jérusalem. Editrice aux éditions Keshet, elle vit à Jérusalem. En 2004, elle est victime d'un attentat terroriste (celui du bus n°19 qui fit dix morts) en plein Jérusalem.  Elle en ressort vivante mais bléssée. Elle se refuse cependant à évoquer la politique dans ses romans. Sa famille baigne dans la littérature, son père est un critique littéraire renommé, elle est la cousine de l'écrivain Meir Shalev et elle est mariée avec l'écrivain Eyal Megged. 
Son premier roman, Dancing, Standing Still est publié en 1993. Il est suivi de Vie amoureuse en 1997. Ce livre, qui déclenche une vive polémique en Israël, se retrouve en tête des classements, et obtient notamment le Golden Book Prize. Il est traduit dans une quinzaine de langues. Mari et femme, en 2000, remporte le même succès international. En France, le livre est sélectionné pour le prix Femina Etranger 2002 ainsi que dans la « Liste des 200 meilleurs livres de la décennie » de la Fnac. Mari et femme raconte, sous forme d’un monologue intérieur de la narratrice, le naufrage d’un couple, posant la question de la tyrannie de l’amour et du bien-fondé du sacrifice. L’oeuvre de Zeruya Shalev nous parle d’un monde intérieur et émotionnel à l’exclusion de toute référence politique. Outre des romans, Zeruya Shalev a également publié un recueil de poésie An Easy Target for Snipers en 1989 ainsi qu’un livre pour enfants, Mama’s Best Boy en 2001.

Son dernier roman 'Ce qui reste de nos vies' a été récompensé par le prix Femina étranger en 2014.


Bibliographie

Thèra, Gallimard, 2007
Vie amoureuse, Gallimard, 2005
Mari et femme, Gallimard, 2001

Ce qui reste de nos vies, Gallimard 2014

Douleur, Gallimard 2016

Repost 0
Published by laurence - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 21:55
 SHALEV Meir
Meir Shalev est né en 1948 au Moshav Nahalal, et vit aujourd’hui à Jérusalem. Il est le fils du poète Itzhak Shalev. Il fut grièvement blessé pendant la guerre des Six Jours en 1967. Après des études d’art et de psychologie à l’Université hébraïque de Jérusalem, il travaille comme journaliste et auteur pour la radio et la télévision. Il est également chroniqueur régulier de journaux et de magazines.
P
arallèlement, il est l’auteur d’essais, de romans et d’ouvrages pour enfants. Il a écrit sa première nouvelle en 1988. Il a notamment publié Le baiser d’Esau, Que la terre se souvienne, Pour l’amour de Judith et La meilleure façon de grandir. Ses quatre romans ont été traduits dans plus de vingt langues. Dans son essai, Ma Bible est une autre Bible, Meir Shalev puise dans ce formidable répertoire d’histoires qu’est la Bible pour les éclairer d’un regard neuf, impertinent et drôle. Plusieurs fois primé en Israël, il a reçu le prix Brenner pour "A pigeon and a boy" paru en 2006.

Bibliographie
Ma Bible est une autre Bible, essai littéraire, Edition des deux terres, 2008
La meilleure façon de grandir, roman, Edition des deux terres, 2004 ; Points Seuil n° 1401, 2005
Pour l’amour de Judith, roman,Calmann Levy, 1996
Le baiser d’Esaü, roman, Albin Michel, 1993
Que la terre se souvienne, roman, Albin Michel, 1990
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 21:24
 SHAHAR David
David Shahar, né le 17 juin 1926 à Jérusalem, mort le 2 avril 1997 à Paris, est l'auteur du cycle Le Palais des vases brisés et de plusieurs romans traduits en français. La plupart de ses écrits ont pour cadre principal la ville de Jérusalem, où il est né, sous le mandat britannique.

Sa famille était établie en Israël, avant la création de l'état, depuis 5 générations, tant du coté paternel que maternel. Il a quitté pour la première fois Israel à l'age de 36 ans et a séjourné d'abord 2 fois en France (d'abord deux années puis une année en 1972). Il est licencié en philosophie. Auteur de romans, nouvelles mais aussi de livres pour enfants, il a été traduit en plusieurs langues. Il était marié avec l'historienne Shulamit Shahar,dont il a eu deux enfants, Meir, sinologue, et Dina, designer. A la fin de sa vie, il partageait son temps entre la France et Israël. Très proche de sa traductrice Madeleine Neige, celle-ci l'a soutenu  pendant sa maladie, elle fut présente avec sa femme, lors de ses derniers instants, à son transport à l'hopital.
Il a été délégué du pen club israélien aux congrès internationaux du Pen club à Dublin et à Berlin. Il a également été élu président de l'association des écrivains israéliens.
Son style a pu être comparé à celui de Proust.
Il a reçu en 1969 et en 1978 le prix de la Création littéraire, en 1973 le Prix Agnon de la Ville de jérusalem, en 1981 le prix Médicis étranger en France, en 1985 le prix Bialik de la ville de Tel Aviv, en 1986 le prix Newman de l'université de New York. Il a été nommé Commandeur dans l'ordre des arts et des lettres par le gouvernement français.

Bibliographie
La moustache du Pape et autres nouvelles, Gallimard Coll. Folio poche, 2007
Un été rue des prophètes, Le palais des vases brisés T1 Gallimard
Un voyage à Ur de Chaldée, Le palais des vases brisés T2, Gallimard 2007
Le jour de la comtesse, Le palais des vases brisés T3 , Gallimard 1989
Nin-Gal, Le palais des vases brisés T4, Gallimard Coll. Du monde entier
Le jour des fantômes, Le palais des vases brisés T5 Gallimard Coll. Du monde entier 1998
Riki, un enfant à Jérusalemen, Gallimard Jeunesse Folio Jeunesse 2003
L'agent de sa majesté, Gallimard Coll. Du monde entier
La colombe et la lune, Gallimard Coll. Du monde entier
Trois contes de Jérusalem, Périple
Les marches du palais, Payot 1990
Lune de miel et d'or, Points 1992
Les petits péchés, Julliard Coll. L'atelier 1994
Les nuits de Lutèce, François Bourrin 2008
Nuit des idoles, Robert Laffont 2008
Brouria, avec Madeleine neige et Abraham Krol, Ed Sifriat Hashaot 1992
Du sang sur les blés (Textes hébraïques), avec Yotam Reuveny et Michèle Tauber, Intertextes 1988

 

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 17:31
 SHABTAI Yaakov
Y
aakov Shabtai (1934 - 1981,né à Tel Aviv, Israël) a rejoint un kibboutz après avoir terminé son service militaire. Le voici qui commença à écrire. Dix ans plus tard, il retourna à Tel Aviv avec son épouse et ses deux filles pour se consacrer à sa carrière littéraire. Auteur de romans, pièces, courtes histoires et un livre pour enfants, il a reçu le prix Agnon à titre posthume. Il a également tracuit plusieurs pièces de théatre en hébreu.  Son roman, " Passé Continu ", a été récompensé en 1986 par le Kenneth B. SmilenLiterary. En 1999, la municipalité de Tel Aviv a baptisé une rue du nom de Yaakov Shabtai dans un nouveau quartier.
Yaakov Shabtai a une place unique parmi les auteurs israéliens. "Passé continu" est considéré comme un des points élevés de la prose hébraïque contemporaine. L'oeuvre de Shabtai, coupée court par sa mort prématurée d'une crise cardiaque à l'âge de 47 ans, a introduit la langue vernaculaire dans la fiction, changeant toutes les oeuvres hébraïques à venir.

Bibliographie
Pour inventaire , Actes sud Babel , 2007
Et en fin de compte, Actes Sud 1992
L'oncle Peretz s'envole, Actes Sud 1989
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 17:21

SARNA Igal
Igal Sarna est né à Tel-Aviv en 1952. Il a servit pendant la guerre de Kippour en 1973 comme commandant de tank. Il écrit pour le quotidien Yediot Aharonot et est l’un des fondateurs du mouvement « La paix maintenant ». Il reçoit le prix IBM Tolérance pour une série d’articles sur les prisonniers politiques Iraniens en Israël.

Il a publié une biographie du poète Yona Wallach et un recueil d’essais.  Auteur de plusieurs romans, il a reçu le prix Wiso français pour 'Chasseur de mémoire'

Bibliographie
Chasseur De Mémoire, roman, Grasset
, 2000 
L’Homme qui était tombé dans une flaque, roman, Grasset
, 1999

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de S-W
commenter cet article

Présentation

  • : Ecrivains israéliens
  • : Bienvenue sur le site des écrivains israéliens pour les francophones. Ce site a pour but de faire découvrir la littérature israélienne aux francophones et de faire également découvrir une autre facette de la réalité israélienne, autrement qu'à travers du seul conflit israélo-palestinienne. . Vous y découvrirez les écrivains israéliens, leurs livres et mes critiques. Vous n'y découvrirez rien de politique, de polémique, juste mes commentaires et les votres sur cette littérature. Je vous souha
  • Contact

Recherche

Liens