Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 23:08

RONIT MATALON

Ronit Matalon est née en 1959 en Israël dans une famille d’origine égyptienne. Elle a travaillé comme journaliste pour la télévision et le journal Haaretz dont elle a été la correspondante à Gaza et en Cisjordanie pendant la première Intifada, puis critique littéraire. Elle enseigne la littérature comparée et hébraïque à l’université de Haïfa, l’écriture de scénarios à la prestigieuse école de cinéma Sam Spiegel, et elle est membre du Forum pour la culture méditerranéenne à l’Institut Van Leer

Traduite en 6 langues, elle a reçu le prix du premier ministre en 1994, le prix Bernstein en 2009, le prix Newman en 2010, le prix Alberto Beneviste en 2013.

En 2010 elle a été fait Docteur honoraire de l'université hébraïque de Jérusalem.

 

Bibliographie

Le bruit de nos pas, Stock, 2012

De face sur la photo, Actes Sud 2015

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 17:34
Esther ORNER

Esther Orner est née à Magdebourg (Allemagne) de parents juifs polonais qui fuient l'Allemagne en 1939 pour s'installer en Belgique.
Elle émigre en Israël en 1950 à l’âge de treize ans.
Elle passe ensuite une vingtaine d’années de 1963 à 1983 à Paris où elle commence à écrire en français.
Depuis 1983, elle vit à Tel Aviv, où elle enseigne la traduction à l’Université Bar Ilan, et l’hébreu à de
nouveaux immigrants. Elle a publié des récits dans " Les Cahiers du Nouveau
Commerce".

Bibliographie
Autobiographie de personne, Metropolis, Genève, 1999.
Fin et Suite, Metropolis, Genève, 2001.
Petite biographie pour un rêve, Metropolis, Genève, 2003.
Petites pièces en prose très prosaïque, Autres temps, Marseille, 2001.
« Ah vous écrivez ! » dans Manuscrit en quête d’éditeur, Metropolis, Genève, 2003.
Une Année si ordinaire, Metropolis, Genève, 2004.
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 19:12
Réva Mann, est née en 1957 à Londres dans une famille juive orthodoxe. Son père Mendel Mann est rabin à Londres où elle a grandit. Son grand père fut l'un des grands rabins d'Israël.
A l'age de 20 elle s'installe à Jérusalem, ou elle vivra pendant 25 ans.
Elle étudie la littérature anglaise à l'université hébraïque de Jérusalem et poursuit des études de judaîsme au séminaire Neve Yerushalayim. Elle enseigne la littérature anglais eet Shakespeare aux enfants. Elle a également écrit pour la presse anglaise et américaine.
Elle a commencé à écrire après avoir été atteinte d'un cancer. Malgré sa rupture avec l'orthodoxie familiale elle reste empreinte de sa culture juive.
Son premier roman autobiographique évoque son parcours mouvementé et sa quête personnelle.
Elle prépare un prochain roman sur le venue du messie.
Elle se raconte également dans son propre blog en anglais :http://revamann.com/blog/

Bibliographie
Le fille du rabbin, Mémoires, Lattès 2008
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 21:35
 ORPAZ-AUERBACH Itzhak
Itzhak Orpaz est né en 1923 en URSS à Zinkov dans une famille hassidique. Il émigre en 1938 à l'age de 17 ans, et restera en Israël. Il a servi pendant la seconde guerre mondiale dans l'armée britanique, puis pendant la guerre d'indépendance israélienne dans les forces de défense d'Israël. Il a étudié la philosophie et la littérature hébraïque à l'université de Tel aviv. Il a pratiqué différents métiers dans la construction, la taille de diamant, l'édition et l'enseignement. Son premier livre , Wild grass, a été publié en 1959.  Il poursuit une œuvre originale, sans compromis. Auteur d'une quinzaine de romans et de recueils de nouvelles, Orpaz a reçu de nombreux prix nationaux, dont le prix Bialik (1986) - le plus important des prix israéliens - pour l'ensemble de son œuvre. En 2005 il a reçu le prix Israël de littérature.

Bibliographie
Fourmis, Edition Liana Levi Poche 2007
La mort de Lysanda, Edition Liana Levi 1998
La rue Tomojenna, Edition Liana Levi 1990
La fiancée éternelle, Actes sud 1993
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 21:19
 OREN Rony
Né en 1953 en Israël, il vit à Binyamina.
Rony Oren est créateur de dessins animés, il est considéré comme le meilleur dans son domaine en Israël. Auteur de séries pour la télévision, il crée aussi des personnages en pâte à modeler qu’il utilise à la télévision et dans ses livres pour enfants. Depuis 1975, il a réalisé plus de 500 films animés qui sont aujourd’hui distribués dans plus de 80 pays dans le monde et diffusés sur Disney Channel, ABC et BBC. Il a créé son propre studio Claytoons. Rony Oren a publié plus de 25 albums pour la jeunesse en Israël et aux Etats-Unis. Depuis 2000, il enseigne l’animation à l’Académie des Beaux-Arts de Bezalel.
Il a reçu le prix Nahum Gutman d'illustration.

Bibliographie
Animaux en pâte à modeler, manuel pratique, Flammarion, 2007
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 17:39

 OZ Amos
Né Amos Klausner, Amos Oz est né à Jérusalem en 1939.
Ecrivain, journaliste, il est également professeur de littérature à l'université Ben Gourion de Beer Sheva. Il est l'un des écrivains majeurs d'Israël, fortement impliqué politiquement, il est l'un des fondateurs du mouvement "La paix maintenant" et milite pour la création d'un double état.
Il a publié de nombreux romans traduits dans près de 35 langues et il est reconnu dans le monde entier.
Son oeuvre lui a valu de nombreux prix, en Israël comme à l'étranger. En France il est lauréat du prix  Fémina 1988 et a été fait chevalier de la légion d'honneur en 1997, il a reçu le prix Israël de litterature en 1998 lors du cinquantième anniversaire de l'état. En 2005 il a reçu le prix Goethe Press de la ville de Francfot.
Il a également reçu le titre de docteur honoris causas de philosophie de l'université hébraïque de Jérusalem.

Il a grandit rue Amos, dans le quartier de Kerem Avraham à Jérusalem. Ses parents Yehuda Arieh Klausner et Fania Musman étaient des immigrants d'Europe de l'Est. Son père avait étudié l'histoire et la littérature à Vilnius en Lituanie et était devenu bibliothécaire et écrivain à ses heures perdues. Sa grand-mère maternelle possédait un moulin à Rivne, en Pologne de l'Est (actuelle Ukraine), mais était venue à Haïfa en 1934.
De nombreux membres de la famille d'Amos Oz s'inscrivaient dans le courant du sionisme révisionniste. L'oncle de son père, Joseph Klausner, fut candidat du Hérout à la présidence de l'État d'Israël contre Chaïm Weizmann et occupait la prestigieuse chaire de littérature hébraïque à l'université hébraïque de Jérusalem.
Amos et sa famille entretenaient une certaine distance à la religion dont ils méprisaient l'irrationalité.
Sa mère se suicida alors qu'il avait douze ans. Cet événement est à l'origine de la série d'interrogations qui figurent dans son livre Une histoire d'amour et de ténèbres. Amos Oz, sioniste de plus en plus séduit par la gauche, rejoignit le kibboutz Houlda à l'âge de quinze ans. C'est à cette époque qu'il adopta le nom d'« Oz » qui signifie « force » en hébreu. Il demeura au kibboutz jusqu'à ce que sa femme Nily et lui s'installent à Arad en 1986 en raison de l'asthme de leur fils Daniel. Sa fille aînée, Fania, enseigne l'histoire à l'Université d'Haïfa .

À la fin des années 1950, Amos Oz servit dans Tsahal ,unité nahal, et se trouva confronté aux escarmouches à la frontière syrienne .
Après Nahal, Oz étudia la philosophie et la littérature hébraïque à l'Université hébraïque. En dehors de courts articles dans les bulletins des kibboutzim et le journal davar, il ne publia rien avant l'âge de 22 ans. Il commença à publier ses premiers récits, en 1965. Son premier roman fut publié en 1966. Dès lors il se mit à écrire sans discontinuer, publiant une moyenne un livre par an sur les presses du parti travailliste, Am Oved, qu'il quitta finalement, en dépit de ses affiliations politiques, pour Keter.Pendant la guerre des Six jours en 1967, il servit dans une unité de tanks dans le Sinaï et lors de la guerre du Kippour de 1973 il fut affecté sur le plateau du Golan.

Bibliographie
Les terres du chacal, Stock 1987
La troisième sphère, Calmann Levy 1993, Folio 2013
Ailleurs peut-être, Gallimard Coll. Folio Poche 2006
Mon Michaël, Gallimard Coll. Folio Poche n° 2756 1995
Jusqu'à la mort, Calmann Levy 1974
Toucher l'eau, toucher le vent, Calmann Levy 1976, Folio n°2951 1997
La colline du mauvais conseil, Calmann Levy 1978 
Les voix d'Israël, Calmann Levy 1983
Mon vélo et autres aventures, Stock 1986
La boîte noire, Calmann Levy 1987 (prix fémina
étranger 1988)
Connaître une femme, Calmann Levy 1994
Ne dis pas la nuit, Calmann Levy 2005
L'histoire commence, Calmann Levy petite bibliothèque européenne, 2003
Les deux morts de ma grand-mère et autres essais, Gallimard Coll. Folio Poche 2004
Une panthère dans la cave, Gallimard Coll. Folio Poche 2004
Un juste repos, Calmann Levy 1986, Folio n° 2802 1996
Seule la mer, Gallimard Coll. Folio Poche 2005
Une histoire d'amour et de ténèbres (roman autobiographique), Gallimard Coll. Folio Poche 2005, Coll. Du monde entier 2004
Aidez-nous à divorcer ! - Israël Palestine, deux États maintenant, Gallimard, 2004
Comment guérir un fanatique, Gallimard Coll. Arcades, 2006
Soudain dans la forêt profonde, Gallimard Coll. Folio Poche 2008
Vie et mort en quatre rimes, Gallimard Coll. Du monde entier 2008

Scènes de vie villageoises, Gallimard Coll. Du monde entier 2010, Folio 2011

Entre amisGallimard Coll. Du monde entier 2013, Folio 2015

Chanter et autres nouvelles, Folio 2€ 2014

Juifs par les mots, avec Fania Oz-Salzberger, Gallimard Hors série Connaissances 2014

Judas,Gallimard Coll. Du monde entier 2016


 

 

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 17:34

 NEVO Eshkol
Eshkol Nevo est né à Jérusalem en 1971. Ses années de jeunesse se passent entre Israël et les Etats-Unis. Il fait ses études universitaires à Tel-Aviv en psychologie et copy-writing publicitaire. Il enseigne l’écriture créative à l’académie des Beaux-Arts de Bezalel, à l’université de Tel-Aviv et au Collège Sapir. Il est l’auteur d’un recueil de nouvelles, d’un essai et de deux romans.

Son premier roman, Homesick, devenu un best-seller, a reçu le Gold Book Prize en 2005. À travers un kaléidoscope narratif de destins croisés, Eshkol Nevo décrit un pays traversé par des failles de plus en plus violentes. Entre israéliens et palestiniens d’abord, mais aussi entre religieux et laïcs, entre ceux qui veulent poursuivre le processus de paix et ceux qui le repoussent;

Bibliographie
Quatre maisons et un exil, Gallimard, 2008
Le cours du jeu est bouleversé, Gallimard, 2010
Neuland, Gallimard, 2014

 

 

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 17:18
 MOSSINSOHN Igal
Igal Mossinsohn (1917 - 1994, né à Petah Tikva, Israël) était un auteur, un dramaturge, un auteur pour enfants et un inventeur. Il était diplômé d'une école agricole et a rejoint un kibboutz, où il vécut de 1938 à 1950.
Après avoir été arrêté par les autorités britanniques pour des activités contre le mandat, il s'est porté volontaire pour le Palmach. Il a combattu pendant la guerre d'indépendance en 1948 en tant que officier et de juge militaire. Il a servi comme officier de presse pour la force de police entre 1952 et 1954. Après six années passées aux Etats-Unis, il est revenu en Israël en 1965.
Sa première histoire a été publiée en 1944, et en 1950, le premier volume Hasamba sur des séries d'aventures pour enfants est paru . Grâce à cette série qui a compris plus de 40 suites, il a conquis le public israélien . Mossinsohn a reçu le prix du premier ministre pour la littérature, le prix Ussishkin, le prix Cleveland et le David's Violin prize pour la pièce Casablan. Il a publié 22 livres en hébreu, romans et nouvelles, et 16 pièces dont certaines jouées par la troupe Habima, en plus des oeuvres pour enfants.

Bibliographie
Guerre dans le Neguev, Théatre israélien Jérusalem 1952
Judas, Calmann Levy 1965
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 17:11

 MODAN Rutu


Née en 1966 à Tel-Aviv, Rutu Modan est auteur de bande dessinée et illustratrice.
Elle publie des dessins humoristiques et politiques dans la presse israélienne et collabore régulièrement au New York Times. Elle a été récompensée à plusieurs reprises pour son travail d’illustratrice. Elle enseigne la bande dessinée en Israël et participe à l’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs. Elle a déjà publié en janvier 2005 l’album Energie bloquée aux éditions Actes Sud. Exit wounds vient de recevoir le prix France Info 2008 de la bande dessinée d’actualité et de reportage. Le jury a salué une œuvre de fiction toute entière dominée par l’actualité de la société israélienne, ses peurs et douleurs face aux attentats aveugles. À travers la quête incertaine mais opiniâtre dans laquelle se lancent les deux protagonistes, c’est toute la nouvelle société israélienne qui est passée en revue.

Ce même album, Exit Wounds, a également été distingué par le Will Eisner Comic Industry Awards qui s'est tenu en juillet 2008, dans la catégorie Best Graphic Album—New


Bibliographie
Exit Wounds, Bande dessinée, Actes Sud, 2007 
Fou de cirque, bande dessinée illustrée par Rutu Modan, Albin Michel, 2005 
Energies Bloquées, Bande dessinée, Actes Sud, 2005

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 16:59
 MISHOL Agi
Agi Mishol est née en 1947 en Transylvanie, Roumanie, et émigre en Israël en 1950. Elle obtient une maîtrise en littérature hébraïque à l’Université de Jérusalem où par la suite elle devient professeur dans le département de poésie. Elle enseigne également dans les universités de Tel Aviv, de Ben-Gurion dans le Negev et au Collège Alma. Parallèlement, Mishol écrit des critiques littéraires pour la presse, et traduit de la poésie.
Son nom, très respecté dans le monde de la poésie, lui permet de devenir directrice culturelle du Festival International de Poésie de Mishkenot Shaananim à Jérusalem et de jouer un rôle actif dans le comité de rédaction de la revue de poésie Helikon. Le travail d’Agi Mishol est consacré par plusieurs prix littéraires dont le prestigieux prix Yehuda Amichai de poésie en 2002, le prix du premier Ministre et le prix Dolitzky de poésie en 2007.Elle a représenté Israël lors de nombreuses manifestations littéraires à travers le monde, Etats Unis, Allemagne, Turquie, Macédoine, Irlande... Elle a également traduit de nombreux poètes en hébreu.
Agi Mishol est l’une des poétesses les plus lues aujourd’hui en Israël. Elle vit dans le village agricole de Kfar Mordehai où elle s'adonne à la culture et à la pêche.


Bibliographie
Le journal du verger, poèmes, Edition Caractères, mars 2008
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de M-O
commenter cet article

Présentation

  • : Ecrivains israéliens
  • : Bienvenue sur le site des écrivains israéliens pour les francophones. Ce site a pour but de faire découvrir la littérature israélienne aux francophones et de faire également découvrir une autre facette de la réalité israélienne, autrement qu'à travers du seul conflit israélo-palestinienne. . Vous y découvrirez les écrivains israéliens, leurs livres et mes critiques. Vous n'y découvrirez rien de politique, de polémique, juste mes commentaires et les votres sur cette littérature. Je vous souha
  • Contact

Recherche

Liens