Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 21:59

La famille Yassine et Lucy dans les cieux

Danielle Carmi

Editions L'Antilope

Traduit de l’hébreu par Jean-Luc Allouche
Paru le 6 avril 2017

 

Ce que Daniella Carmi crée avec son imagination audacieuse et sa prose surréaliste se déplace follement entre le réel et le fantastique, l'amusant et le tragique, un reflet de la réalité israélienne.

Un couple mixte d'arabes israéliens (Nassim est musulman, Nadia est catholique) dans l'impossibilité d'avoir un enfant a enfin la joie d'en adopter un. Mais l'accomplissement de leur rêve est grotesque: au lieu d'un bébé, ils ont un adolescent juif légèrement autiste qui ne se rapporte à la réalité qu'à travers les chansons des Beatles. Ils sont pris dans un monde psychédélique de sous-marins jaunes, de fraises et de cœurs colorés à la marmelade, de Lucy dans les cieux.

Chacun va s'habituer et s'attacher à l'autre. Les parents adoptifs finiront par découvrir que Nathanaël n'est pas vraiment orphelin. Ils seront même sommés par un rabbin d'entrainer leur fils à sa prochaine bar mitsvah.

Daniella Carmi dresse un portrait loufoque de la société israélienne et réussit l’exploit de faire rire et pleurer. 

Repost 0
Published by laurenceB - dans Livres de K-L
commenter cet article
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 19:16
RABINYAN Dorit, Denoël, 2002


Il était une fois de belles cousines au village d'Omerijan, faubourg d'Ispahan. Agée de quinze ans Flora, enceinte, attend paresseusement son mari, parti faire fortune au lendemain de leurs noces. Nul ne sait quand il reviendra. Mais peu à peu les langues se délient et d'inquiétantes rumeurs ternissent la nonchalance de la jeune épousée. Les nuits de pleine lune, le chagrin l'attaque comme autant de piqûres d'orties. Orpheline, Nasié est fiancée au frère de Flora, Moussa. Elle l'aime, mais la loi interdit le mariage des filles nubiles et la jeune vierge n'a que onze ans. Elle doit patienter tout en subissant les humeurs de sa tante et future belle-mère. Au fil des veillées, dans la pénombre de la maison du sentier des amandiers, les deux jeunes filles voient leurs rêves se déployer, s'évanouir, renaître comme par magie. En Schéhérazade moderne, Dorit Rabinyan a puisé dans la tradition familiale pour parfumer son conte de saveurs séfarades. Cruel et sensuel, Larmes de miel évoque un monde où se côtoient violence et plaisir, traduisant la difficile condition des femmes d'Orient. Sa prose fleurie et lyrique chante l'amour incandescent de ces Persanes aux prises avec une société patriarcale.

Repost 0
Published by lachevre - dans Livres de K-L
commenter cet article
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 16:32
Alona KIMHI, Gallimard 2006

La jeune Lily, "112 kilogrammes de femme", vit seule depuis que son fiancé - effrayé par son poids - a annulé leur mariage à la dernière minute. Elle combat sa solitude et ses angoisses à coups de bains moussants et de gorgées de Porto, et surtout en passant ses soirées en compagnie de Ninouch, sa seule amie. Depuis leur rencontre dans la clinique où Lily travaille en tant qu'hygiéniste dentaire, les deux femmes sont inséparables. Du moins, autant que Léon, le compagnon violent et jaloux de Ninouch, le permet. Car Léon, devenu riche grâce à l'invention d'un panty électrique anti-cellulite, protège et couve la fragile Ninouch, qu'il a arrachée à la prostitution, en usant de méthodes parfois musclées.
Mais un soir, alors que Léon refuse encore une fois de laisser sortir Ninouch, Lily décide de se rendre seule au cirque en taxi. Coincée dans un embouteillage, elle arrive après la fin du spectacle, d'autant plus dépitée qu'elle découvre sur le programme que le dompteur de fauves n'était autre que Taro, son premier amant, le jeune japonais qui lui a fait perdre sa virginité dans les toilettes d'un Boeing 737 au-dessus de l'Atlantique ! Aidée par l'ineffable Mikhaëla, la conductrice de taxi, Lily retrouve Taro qui lui fait don d'un bébé tigre avant de repartir au Japon. Un cadeau qui donne alors à sa vie un tournant inattendu...
D'une drolerie et d'une fantaisie éblouissantes, ce deuxième roman impose définitivement Alona Kimhi sur la scène littéraire internationale comme un des écrivains les plus originaux de sa génération.
Repost 0
Published by lachevre - dans Livres de K-L
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 12:31
David SHAHAR, Points 1992

Dans l'israël de la fin des années cinquantes, David Shahar fait courir un jeune homme à la recherche de son bonheur. Dan, le narrateur, se libère des chaines religieuses, sociales, morales qui l'entravent en s'eveillant à la vie et à l'amour. Les femmes sont au centre de cette initiation et c'est à travers elles que Dan met à mal les conventions et les valeurs reçues en jetant un regard aussi impertinent sur son époque que sur celle des patriarches de la Bible. La verve et la drôlerie, la joie de vivre et le sens de l'humour accompagnent les personnages de ce roman d'amour et d'apprentissage, le premier qu'ait écrit David Shahar. On y retrouve l'art si riche et si original du grand écrivain, cette manière d'entrelacer rêves et réalité, passé et présent, visible et invisible. Lune de miel et d'or a été un livre charnière dans la littérature hébraïque moderne.
Repost 0
Published by lachevre - dans Livres de K-L
commenter cet article

Présentation

  • : Ecrivains israéliens
  • : Bienvenue sur le site des écrivains israéliens pour les francophones. Ce site a pour but de faire découvrir la littérature israélienne aux francophones et de faire également découvrir une autre facette de la réalité israélienne, autrement qu'à travers du seul conflit israélo-palestinienne. . Vous y découvrirez les écrivains israéliens, leurs livres et mes critiques. Vous n'y découvrirez rien de politique, de polémique, juste mes commentaires et les votres sur cette littérature. Je vous souha
  • Contact

Recherche

Liens