Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 22:31
GOUR Batya 
Née le 20 janvier 1947 à Tel Aviv, décédée le 19 mai 2005. Elle s'est spécialisée dans le roman policier.
Batya Gour enseignait la littérature à l'université hébraïque de Jérusalem. Elle collaborait également en tant que critique littéraire au quotidien israélien Haaretz.

Gour se met à l'écriture sur le tard, à l'âge de 41 ans. En 1988, son premier ouvrage est publié, qui met en scène son héros principal, le commissaire Michael Ohayon. Il sera suivi de 5 autres romans. Nombre de ses personnages sont inspirés d'individus réels, issus des milieux académiques israéliens. Elle a été traduite dans près de douze langues. Et notament en français dans la célébre Série Noire.

Bibliographie
Le meurtre du samedi matin, Gallimard Folio poche 2007
Meurtre à l'université, Gallimard Folio poche 2007
Meurtre au kibboutz, Gallimard Folio poche 2006
Meurtre au philharmonique, Gallimard Folio poche 2007
Meurtre sur la route de Bethléem, Gallimard Folio poche 2006
Meurtre en direct ,Gallimard Série Noire poche 2006
Là où nous avons raison, Gallimard Du monde entier 2000
Jérusalem, une leçon d'humilité, Gallimard Arcades 2000

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de G-J
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 21:59

GROSSMAN David
Né le 25 janvier 1954 à Jérusalem, il est auteur de fiction, d'essais et de livres pour la jeunesse. C'est l'une des grandes figures de la littérature israélienne.
Son père est originaire de Galicie. Grossman a étudié la philosophie et le théatre à l'université hébraïque de Jérusalem. Il a travaillé comme correspondant à la radio nationale d'Israël, Kol Israël. Il a été l'un des présentateurs de Cat in a Sack, un programme pour enfants qui fut diffusé de 1970 à 1984. Son livre Duel fut la première pièce de théatre radio-diffusée. Avec Dani Eldar, il a présenté la populaire série radio au ton absurde Stutz (terme yiddish pour : « cela peut arriver »).
Il s'est rendu célébre par sa première œuvre, Le Vent jaune, où il décrivait les souffrances imposées aux Palestiniens par l'occupation de l'armée israélienne. Cet ouvrage lui vaudra l'accusation de trahison par le premier ministre de l'époque. Ses livres ont été traduits dans de nombreuses langues. En 1984, il remporta le prix du Premier Ministre pour une œuvre créative et était considéré comme candidat au Prix Nobel de littérature. Grossman vit à Mevasseret Tsion, petite ville, près de Jérusalem. Il est marié et père de 3 enfants, Jonathan, Ruth, et Uri, qui a été tué au combat le 12 août 2006 au Liban, peu de temps avant son 21e annniversaire.
Proche du "Camp de la paix", il a, comme la plupart des Israéliens, soutenu l'action d'Israël dans le conflit israélo-libanais de l'été 2006 mais estimait inutile l'extension de l'offensive menée par Tsahal. Le 10 août 2006, quelques jours avant la mort de son fils, lui et les écrivains Amos Oz et A.B. Yehoshua avaient lancé, d'abord dans le quotidien Haaretz puis lors d'une conférence de presse, un appel au gouvernement israélien pour qu'il accepte un cessez-le-feu comme base pour aboutir à une solution négociée, décrivant la poursuite des actions militaires comme "dangereuse et contreproductive" et s'inquiétant du sort du gouvernement libanais.

David Grossman est officier de l'ordre des arts et des lettres.

Il a reçu le prix Medicis Etranger pour 'Femme fuyant l'annonce' en 2011.

Bibliographie
Le Sourire de l'agneau, Paris, Seuil, 1998
Le Livre de la grammaire intérieure , Paris, Seuil, 1994
L'Enfant zigzag , Paris, 2004
Le Vent jaune Paris, Seuil, 1988
Chroniques d'une paix différée , Paris, Seuil 2003
Duel à Jérusalem, Paris, Seuil jeunesse, 2003
Voir ci dessous, amour, Seuil 1991 Points n°P152
Les éxilés de la terre promise : conversations avec des palestiniens d'Israël, Seuil 1995
Tu seras mon couteau, Seuil 2000
J'écoute mon corps, Seuil 2005
Comment la télévision et les jeux vidéos apprennent aux enfants à tuer, en coll avec René Blind et Michel Pool, Jouvence 2003
Quelqu'un avec qui courir, Seuil Points n°P1317 2005

Dans la peau de Gisela : Politique et création littéraire, Seuil, Coll HC Essais, 2008

Une femme fuyant l'annonce, Seuil, 2011

Tombé hors du temps, Seuil, 2012

Les aventures d'Itamar, Seuil, 2013 (album jeunesse)

Un cheval entre dans un bar, Seuil, 2015
 

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de G-J
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 21:32
FRANCK-MITRANI Rina 
Rina Frank est née en 1951 à Wadi Salib, un village proche de Haïfa. Licenciée en ingénierie, elle a travaillé dans le marketing et la télévision.
Rina Frank est l'un des écrivains israélien les plus populaire de sa génération. Son roman, largement autobiographique, s'est imposé comme un phénomène littéraire en Israël. Dans ce petit pays de 6 millions d'habitants, il s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires. En 2005 il était deuxième en tête des ventes , juste derrière Harry Potter et devant Dan Brown.
Elle est traduite en français sous le nom de FRANK Rina.

Bibliographie
Chaque maison a besoin d'un balcon , Michel Lafon , 2008
Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de D-F
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 21:16

ELIRAZ Israël
Israël Eliraz est né à Jérusalem en 1936, il est poète, libretiste, dramaturge et critique littéraire. Il a fait ses études en français à l'école de l'Alliance israélite et à l'Université hébraïque de Jérusalem. Il passe une année à la Sorbonne dans la section des études théâtrales comme boursier du gouvernement français de 1965 à 1966. Il a commencé à écrire des romans dans les années soixante. De 1965 à 1975, il écrit dix pièces de théâtre. Deux d'entre elles ont été montées à Paris  Il a également écrit six opéras, avec le compositeur Joseph Tal, joués à Hambourg, Munich, Rostock, Tel-Aviv, New-York et Londres. Il se consacre aujourd’hui exclusivement à la poésie.

Chantre de la concision extrême, il écrit une langue hébraïque moderne traversée de références bibliques. Langue lapidaire ; si ses mots sont des pierres, ce sont des pierres d’espérance. Sa poésie est faite de césures et de béances. Polyglotte et fin connaisseur de la langue française, il supervise lui-même ses traductions (14 recueils traduits). Bien connu du public français amateur de poésie, ses quatre derniers recueils, Petit Carnet du Levant, Abeilles/Obstacles, Comment entrer dans la maison... et Dîner avec Spinoza et quelques amis, ont connu un certain succès.

Bibliographie 

Août dans la limite des choses perdues, poésie, Edition José Corti, 2007
Chez Thomas Bernhard à Steinhof, poésie, Edition José Corti , 2006
Est-ce que ça bouge dedans, nouvelles, éd.Le Taillis Pré, 2006
Laisse-moi te parler comme à un cheval, nouvelles, Edition José Corti, 2005
Dîner avec Spinoza et des amis, poésie, Edition José Corti, 2004
Porte rouge, suivi de Jérusamenville, poésie, éd. Le Taillis Pré, 2004
Comment entrer dans la chambre où l’on est depuis toujours, roman et nouvelles, Edition José Corti, 2003
Abeille, obstacles, poésie Edition José Corti, 2002
Petit carnet du Levant, poésie, Edition José Corti, 2001
Herbes, poésie, éd. Le Taillis Pré, 2000
Oiseau et autres poèmes, poésie,Edition Apogée, 2000
Petites bêtes, poésie, éd. La Chapelle-Chaussée, 1999
Bouches déchirées, roman, éd. Unes, 1997
Miniatures Clemente, nouvelles, éd. Unes, 1997
Promenade, suivi de Neuf poèmes d’amour pour une femme, éd. Le nouveau commerce, 1994

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de D-F
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 19:48
 DORON Lizzie
Lizzie Doron est née en 1953 en Israël de parents survivants de la Shoah. Après ses études secondaires, elle s’installe dans un kibboutz sur le plateau du Golan. En 1973, pendant la guerre de Kippour, lorsque les syriens attaquent son kibboutz, elle revient vivre à Tel-Aviv. Pourquoi n’es-tu pas venue avant la guerre ?, sa première oeuvre, a été saluée par le mémorial Yad Vashem qui conseille cette lecture aux écoliers et lycéens. À l’origine de ce roman, le sentiment profond de ne pouvoir raconter l’histoire de sa famille - sa fille l’interrogeant pour rédiger un essai sur leurs origines - qu’en l’écrivant elle-même. Le roman retrace, par petites touches impressionnistes, l’histoire d’une mère si différente des autres, ravagée psychologiquement par les souvenirs.

Lizzie Doron appartient à la génération des filles et des fils des survivants qui éprouvent le besoin de transmettre autrement cette mémoire de l’indicible, avec un humour glacial, plus souvent près des larmes que du rire.

 Bibliographie:
Pourquoi n’es-tu pas venue avant la guerre ?, Edition Eloïse d'Ormesson, 2008

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de D-F
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 18:36
 CASTEL-BLOOM Orly
Orly Castel-Bloom est née en 1960 à Tel-Aviv où elle vit. Elle y étudie le cinéma à l’Université. Comparée à Kafka dans un portait que Le Monde lui a consacré, elle a introduit un changement incontestable dans le paysage littéraire israélien au fil de son œuvre. Elle est considérée comme le chef de file de toute une génération d’écrivains qui, ces vingt dernières années, ont révolutionné la littérature hébraïque contemporaine. Elle a influencé de jeunes écrivains comme Etgar Keret ainsi que toute une génération qui avait le sentiment que la cause publique avait occulté toute place à l’individu et à sa capacité de vivre, d’aimer et de créer. Son roman Dolly City a été adapté pour le théâtre et mis en scène au théâtre Cameri. Lauréate de nombreux prix, elle reçoit le prix français Wiso pour Parcelles Humaines en 2005 et le prix Leah Goldberg en 2007. 

Bibliographie :

Textile, Actes Sud, 2008
Dolly city,Actes Sud, 1993, Babel n° 877, 2008
Parcelles humaines, Actes Sud , 2004
Les radicaux libres, Actes Sud , 2003
La Mina Lisa, Actes Sud , 1998 
Où je suis ?, Actes Sud, 1995

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de A-C
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 18:14
 BARKAI Ron
Né à Jérusalem en 1943, d'une mère née à Bagdad et d'un père originaire du Caire. Sa femme, française et espagnole, occupe la chaire de littérature française à Salamanque, Espagne.
Ron Barkaï est professeur d’histoire médiévale à l’université de Tel-Aviv, spécialiste du moyen age espagnol. Il a écrit des romans et aussi publié des essais sur les relations entre juives musulmanes et chrétiennes dans l’Espagne Médiévale. Comme un film égyptien, est son premier roman. 

Comme un film égyptien, roman, trad. par Laurence Sendrowicz, Fayard, 2007
Les infortunes de Dinah : le livre de la génération, essais, trad. par Jacqueline Barnavi et Michel Garel, Le Cerf, 1991
Chrétiens, musulmans et juifs dans l’Espagne médiévale, de la convergence à l’expulsion, Le Cerf, 1994

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de A-C
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 17:33

 BARBASH Benny

Dramaturge, écrivain et scénariste, Benny Barbash est né à Beer Sheva, capitale du Neguev dans le sud d’Israël en 1951. My first Sony, son premier roman, est paru en Israël en 1994 et connût immédiatement un grand succès. Il fut rapidement traduit en plusieurs langues. Ce roman a été adapté à la télévision  par Benny Barbash et son frère Uri Barbash, réalisateur, en douze épisodes de 50 minutes. Il a réalisé 6 films, dont Beyond the wall, nominé aux Oscars en 1985 dans la catégorie 'Meilleur film étranger'; 5 séries télévisées, 2 pièces de théâtre.
Il a reçu l'oscar Israélien du meilleur scénariste en 1985 et 1989.
Il a reçu au Festival international du film de Jérusalem le prix de meilleur écrivain pour la série TV 'My first Sony'
Il a reçu le prix Wiso en Italie.

Bibliographie
Monsieur Sapiro, Zulma, 2012
Little big Bang, Zulma, 2011

My first sony, Zulma, 2008


 

 

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de A-C
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 22:41
 AVIGUR-ROTEM Gabriela
Gabriela Avigur-Rotem est née à Buenos Aires en Argentine en 1946. Elle émigre en Israël avec ses parents en 1950.
Après des études de littérature anglaise et hébraique, elle enseigne dans un lycée et dirige des ateliers d’écriture dans les universités de Haïfa et Ben Gourion. Tout en étant éditrice aux presses universitaires de Haïfa, Gabriela Avigur-Rotem publie son premier recueil de poèmes en 1980 et son premier roman en 1992. Elle est lauréate de nombreux prix littéraires dont Le prix Wiso en France en 2006 pour son roman Canicule et oiseaux fous paru la même année aux Éditions Actes Sud. Évocation d’un parcours personnel, ce roman est le bilan amer et désabusé d’une vie collective dont les protagonistes sont les survivants de la Shoah, les immigrés des quatre coins du monde, les collectivistes du kibboutz et la jeunesse aux prises avec une identité éclatée et multiple. L’héroïne reconstitue son histoire personnelle et, à travers elle, c’est un demi-siècle de l’histoire d’Israël qui est retracé en filigrane.

Gabriela Avigur-Rotem vit aujourd’hui retirée dans un village de Galilée et consacre sa vie à l’écriture.

Bibliographie
Canicule et oiseaux fous, Actes Sud, 2006

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de A-C
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 22:39
 AMIR Eli

Né à Bagdad en Irak en 1937, Eli Amir émigre avec sa famille en Israël en 1930. Il débute sa carrière comme coursier dans le bureau du Premier ministre, puis grimpe rapidement les échelons jusqu’à devenir conseiller aux affaires arabes du Premier ministre d’alors, Shimon Peres. Spécialiste des problèmes sociaux des nouveaux immigrés, il est nommé directeur général du ministère de l’intégration. Il est aujourd’hui directeur général de la division des jeunes immigrants au sein de l’agence juive.

Eli Amir est célèbre en Israël pour ses conférences, ses articles, ses programmes radiophoniques et télévisés et particulièrement pour son roman à caractère autobiographique, Bouc émissaire, qui peint les difficultés d’intégration d’un jeune juif irakien dans un camp israélien de transit, peu après la création de l’état d’Israël. Dans Yasmine, son premier roman traduit en français, s’entrelacent la politique et l’amour, les difficultés d’intégration des immigrants en Israël, les doutes et les impasses de la société palestinienne et, au-delà des conflits politiques, les passions des protagonistes de cette fresque romanesque. Il établit aussi le constat douloureux de la difficulté à combler le fossé entre deux peuples vivant sur la même terre.

Bibliographie
Yasmine, roman, éd. Maren Sell, 2008

Repost 0
Published by lachevre - dans Auteurs de A-C
commenter cet article

Présentation

  • : Ecrivains israéliens
  • : Bienvenue sur le site des écrivains israéliens pour les francophones. Ce site a pour but de faire découvrir la littérature israélienne aux francophones et de faire également découvrir une autre facette de la réalité israélienne, autrement qu'à travers du seul conflit israélo-palestinienne. . Vous y découvrirez les écrivains israéliens, leurs livres et mes critiques. Vous n'y découvrirez rien de politique, de polémique, juste mes commentaires et les votres sur cette littérature. Je vous souha
  • Contact

Recherche

Liens